Vol de vélo : 5 conseils pour éviter de finir à pied !

En France, plus de 400 000 vélos sont volés chaque année, soit plus d’un vélo par minute ! Cela peut faire renoncer certains à la pratique du vélo pour leurs déplacements quotidiens. Il existe cependant quelques conseils à appliquer pour empêcher le vol de vélo :

1. Attachez votre vélo

Cela peut paraître bête, mais nombreux sont les vélos juste posés contre un mur le temps d’une course rapide dans un commerce. Ils deviennent alors tellement tentants et faciles pour le malfaiteur ! Notre premier conseil est donc d’attacher systématiquement son vélo à un point fixe et solide, si possible dans un endroit à fort passage et bien éclairé. Même si cela peut paraître contraignant, vous éviterez ainsi 50% des tentatives de vol. Dans la mesure du possible, assurez-vous que le cadre et les 2 roues soient sécurisées, éventuellement par 2 antivols complémentaires. Laissez le moins de jeux possible entre l’antivol et l’objet de rattachement, afin que les voleurs ne puissent pas passer leurs outils. Enfin, positionnez l’antivol de façon à ce que la serrure soit face au sol.

L’antivol est donc indispensable pour TOUS les cyclistes. Il en existe énormément sur le marché, mais n’hésitez pas à y mettre le prix, surtout si votre vélo a de la valeur ! Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous aider à déterminer quel antivol privilégier en fonction de votre utilisation. L’achat d’un antivol est rentable dès la première tentative de vol et racheter un vélo vous coûtera certainement plus cher !

antivol pour vélo

2. Enlevez la batterie

Un autre conseil élémentaire, si vous possédez un VAE, vélo électrique, est de retirer la batterie et sa console si celle-ci est amovible, ou au minimum la clé si vous en avez une.

3. Sécurisez vos équipements

Parfois, même si le vélo est apparemment bien sécurisé, attaché à un point fixe par un bon cadenas, les voleurs s’en prendront alors à tout ce qui se détache du vélo : roues, selle, bagages… Pour éviter au maximum ces problèmes, utilisez des vis anti vol spéciales blocage de roue, des vis antivol pour tiges de selle, et des antivols pour bagages.

4. Identifiez votre vélo

S’il n’empêche pas le vol, le marquage du vélo permet

  • d’être dissuasif et de réduire le risque de 30%,
  • d’identifier le propriétaire,
  • de restituer  le vélo à son propriétaire.

Certains sites comme celui-ci permettent pour quelques euros seulement d’obtenir un sticker QR-Code à coller sur le vélo, contenant les informations d’identification de son propriétaire. L’encollage du sticker est très puissant et particulièrement résistant à l’arrachage ainsi qu’aux UV et intempéries. De plus, en téléchargeant une application dédiée, vous aurez accès à la géolocalisation de votre vélo.

Le site de la bicycode.org vous propose la liste exhaustive de tous les professionnels chez qui vous pourrez faire effectuer le marquage de votre vélo.

5. Assurez votre vélo contre le vol

À prévoir bien évidemment avant le vol, l’assurance de votre vélo peut s’avérer bien utile ! Certains contrats multirisque habitation la propose de base. Mais vérifiez bien avant de vous en servir