Comment faire 100 km sans entraînement en vélo de route

« Ça y est, c’est décidé je me remets au vélo ! » Voilà un peu le genre de réflexion que vous pouvez avoir après une longue période d’abstinence sportive. Que ce soit suite à un arrêt forcé pour blessure, quelques semaines de vacances ou les aléas d’une vie à 100 à l’heure, reprendre le vélo de route est un vrai challenge. Et en grand sportif que vous avez été, ce challenge, vous le voulez élevé ! Alors vous allez vous tester directement sur une sortie de 100 km sans entraînement, histoire de voire de quoi vous êtes – ou pas – encore capable.

Est-ce bien raisonnable ? Le plus sûr est d’avoir l’accord de votre médecin. Si celui-ci a donné son feu vert, pourquoi hésiter ! Mais il y a quand même quelques règles à respecter pour ne pas vous démotiver. Voici quelques conseils pour faire 100 km sans entrainement préalable.

1. Le choix du parcours

Il est important de choisir le bon parcours. Vous ne devez pas choisir une route trop difficile, car vous risquez de vous épuiser et de ne pas finir le parcours. De même, vous ne devez pas choisir une route trop facile, car vous n’obtiendrez pas les bénéfices d’entraînement que vous recherchez.

C’est une reprise alors on ne va pas se lancer directement dans les cols, des dénivelés terribles qu’on était capables d’encaisser avant notre arrêt. On va partir du postulat qu’on est mauvais et qu’on va reprendre le vélo sur des routes pas trop difficiles, donc on va choisir un parcours plus ou moins plat.

D’autres facteurs sont à prendre en compte lorsque vous sélectionnez une route pour votre entraînement. Tout d’abord, assurez-vous qu’il y a suffisamment de place pour que vous puissiez rouler sans danger. Vous ne devez pas choisir une route qui est trop étroite ou qui est encombrée de voitures. Deuxièmement, assurez-vous que la route est en bon état, que ce n’est pas une route qui est pleine de nids-de-poule ou de bosses, car cela peut endommager votre vélo et rendre votre entraînement plus difficile. Enfin, assurez-vous que la route est relativement plate. Si vous choisissez une route qui est très raide, vous allez passer beaucoup plus de temps à pédaler pour parcourir la même distance, ce qui peut être épuisant.

Il est important de bien choisir son itinéraire. En effet, certains trajets peuvent être plus difficiles que d’autres en raison de la présence de nombreuses montées ou de routes sinueuses. Il est donc important de bien étudier le parcours avant de se lancer.

  • Atlas france des voies vertes et veloroutes
  • Atlas France des voies vertes et veloroutes
  • Grand atlas des plus belles voies vertes et véloroutes

2. Ne pas partir seul sur 100 km sans entraînement

Comme c’est une reprise et que vous n’êtes pas encore sûr de vous, l’idéal est d’être accompagné d’un ami, qui s’adapte à votre rythme et non l’inverse. Cela rendra le voyage plus agréable et moins monotone. Écoutez de la musique ou des podcasts si cela vous aide à rester motivé. Sur la route, suivez un groupe, restez dans les roues, c’est toujours ça d’économisé en énergie.

3. Alimentation et hydratation

Il est important de veiller à bien vous hydrater tout au long de la sortie à vélo de route. En effet, lorsque l’on fait du vélo, on transpire beaucoup et il est donc nécessaire de s’hydrater régulièrement en eau. Il est également recommandé de prévoir des collations énergétiques pour éviter les coupures de glycogène. Apportez de l’eau et des snacks pour tenir le long du trajet. Mangez fréquemment pour éviter la fatigue.

  • APURNA Boisson Energie D HYDRATATION Boisson d' Effort
    L’hydratation joue un rôle essentiel dans votre pratique sportive et doit être maîtrisée. La boisson APURNA a été spécialement conçue pour répondre aux besoins des sportifs les plus exigeants : sa formule vous permet d’allier hydratation et énergie tout au long de votre effort. A consommer avant, pendant et après l'effort Effets : antioxydant et isotonique 9 Vitamines et 7 minéraux Aux arômes naturels d'orange MADE IN FRANCE : les produits APURNA sont conçus, fabriqués en France et soumis à des contrôles rigoureux à chaque étape de fabrication pour vous assurer une sécurité optimale dans leur consommation ANTIDOPAGE : les produits APURNA sont certifiés conformes norme AFNOR NF V94-001 (antidopage)
  • HYDRATIS 50+ - Solution de Réhydratation, Boîte de 16 Sachets en Poudre - Boisson à Diluer dans l'Eau Adaptée à l'Adulte à Partir de 50 Ans - Soutien du Métabolisme - Goût Naturel Anis
    Une hydratation multipliée, spécial seniors : HYDRATIS 50+ est la première solution de réhydratation destinée aux seniors, en prévention ou lors d'une déshydratation avérée. Elle permet une assimilation des liquides plus rapide et est adaptée aux contraintes physiologiques des personnes âgées. Elle soutient votre métabolisme, votre système nerveux et immunitaire, favorise la récupération musculaire, est antioxydante, réduit la fatigue physique et cérébrale et contribue à aider à la digestion Solution de réhydratation adaptée à l'adulte à partir de 50 ans : Cette denrée alimentaire goût anis est destinée à des fins médicales spécifiques pour les personnes de plus de 50 ans. Chaque boîte contient 16 sachets. 1 sachet correspond à 1 verre d'eau Une composition pour tous, quelles que soient vos contraintes alimentaires : Ce produit peut être consommé par des personnes âgées, indépendamment en été, en hiver, après le sport, au cours d'un voyage ou après une soirée festive alcoolisée. Il contient des arômes naturels et il est végan, sans gluten, sans colorants ni conservateurs Comment utiliser Hydratis 50+ : Diluez le contenu d'1 sachet dans 250 ml d'eau faiblement minéralisée. Mélangez la solution à l'aide d'une cuillère et consommez-la à petites gorgées. Fini la déshydratation liée aux efforts physiques, aux fortes chaleurs et aux temps secs et à la diarrhée et aux vomissements Quelques conseils, de vous à nous : HYDRATIS ne se substitue pas à un régime alimentaire varié et équilibré ainsi qu'à un mode de vie sain. Associé à une alimentation riche en fruits et légumes, son efficacité sera multipliée
  • Isostar - Hydrate & Perform saveur Cranberry et Fruits Rouges - Poudre pour Boisson Isotonique - 400g (10 doses)
    Poudre à diluer pour boisson isotonique goût fruits rouges et cranberry, Pour une meilleure absorption d’eau et vous aider à maintenir votre performance Boisson énergisante idéale lors d’exercices prolongés d’endurance et d’efforts intenses (sports outdoor, sports collectifs) Apport d’énergie (37g de glucides/500ml), Source de vitamine C antioxydante, Sans colorant, Avec arômes naturels À consommer avant, pendant et après l’effort pour des performances et une récupération optimale, Facile à préparer Contenu : 1 pot de poudre Hydrate & Perform saveur Cranberry & Fruits rouges Isostar, Poids : 400g (5L de boisson), Art. No. 201375

L’idéal peut être de faire un bi-jounalier, c’est à dire couper la sortie en 2 avec une pause déjeuner au milieu, par exemple faire 60 km le matin et 40km l’après midi.

Partez tôt le matin avant que la chaleur ne soit trop intense. En été, essayez de rouler pendant les heures les plus fraîches de la journée. Portez des vêtements amples et légers en tissu respirant pour évacuer la transpiration. Mettez un chapeau ou une casquette pour vous protéger du soleil.

4. Oublier les chiffres

Ne partez pas sur les bases que vous connaissiez. Oubliez la moyenne que vous faisiez avant, les 30-32 km/heure. Le but est de faire 100 km quoiqu’il arrive. N’allez pas chercher d’anciennes références, surtout si vous allez sur une route que vous connaissez. Même si vous vous sentez bien, n’oubliez pas que vous n’avez aucun entraînement. Roulez à un rythme régulier et essayez de maintenir une allure constante. Si vous vous sentez fatigué, prenez quelques minutes pour vous reposer avant de repartir. Arrêtez-vous si vous ressentez des douleurs ou si vous êtes trop fatigué pour continuer. Il vaut mieux prendre une pause que de forcer votre corps au-delà de ses limites.

Enfin, il est important de bien s’échauffer avant de partir et de faire des exercices de récupération après l’effort. En effet, un bon échauffement permettra d’éviter les blessures et les crampes tandis que la récupération permettra de mieux récupérer après l’effort.

Il est possible de faire 100 km en vélo de route sans entrainement, mais cela nécessitera beaucoup de volonté et de détermination. Il faudra également s’assurer de bien connaître son vélo et de bien l’entretenir. En suivant ces quelques conseils, vous parviendrez à accomplir ce challenge sans entrainement !